/Actualité
Actualité

Actualité

Découvrir les dernières nouvelles du monde de la gestion de projet et de l’IT.

devops problématiques
Date: 30/07/2019

Consultant expert sur les activités de tests et de qualification, Bernard Gauchier est également formateur sur les référentiels ISTQB et TMMI. Il intervient sur des programmes de transformation DevOps en mettant en place les procédés et outils de Continuous Testing et en étant impliqué dans la coordination des différents chantiers de transformation et d’accompagnement au changement.

 

Quelle est votre fonction actuelle ?

Je suis consultant expert sur les activités de tests et de qualification.

 

Quelles sont vos missions ?

Mes missions consistent à conseiller les DSI dans la mise en place de la démarche DevOps, l’amélioration et l’industrialisation du processus de Test et de Qualification. J’accompagne les équipes dans l’analyse de l’existant, la réalisation des plans d’industrialisation, le choix de l’outillage  à travers des formations ou du coaching.
Je suis également formateur sur les référentiels ISTQB et TMMI.

 

Comment êtes-vous arrivé à participer au mouvement DevOps? Qu’est-ce qui vous a attiré, vous a plus ?

Déjà certifié ISTQB Test Manager, j’ai pu intervenir sur un programme de transformation DevOps en mettant en place les procédés et outils de Continuous Testing et en étant impliqué dans la coordination des différents chantiers de transformation et d’accompagnement au changement.
J’ai complété cette expérience terrain par la certification DevOps Foundation pour avoir une vision plus globale et pouvoir ainsi partager avec mes pairs.

 

Quels sont les plus gros problèmes / changements que vous voyez dans la communauté DevOps en ce moment?

Il existe différentes problématiques. Tout d’abord, le risque existe de limiter cette approche sur des aspects essentiellement techniques centrés sur des choix de plateforme et d’outils en négligeant les aspects culturels et comportementaux liés à DevOps. Il est important de se poser les bonnes questions en amont, de ne pas oublier les aspects processus et organisationnels  au-delà des problématiques outillage.

Le second risque est de proposer une solution trop packagée dès le départ, qui risque de ne pas être appliquée par les équipes, ou partiellement car elles n’auront pas été impliquées ou informées.

Enfin vouloir aller trop vite. Il peut arriver que le projet de mise en œuvre ai besoin d’une pause de façon à recueillir les retours significatifs des équipes afin le cas échéant de revoir le périmètre, le timing et le budget.

 

Quelles sont pour vous les clés du succès d’une transformation digitale ? En quoi DevOps répond à la problématique ?

La principale clé du succès reste l’acceptation du changement et son bien-fondé par l’ensemble des acteurs embarqués dans une transformation digitale, qui passe par une communication claire et effective mais également l’engouement et la motivation des équipes.

DevOps a ceci de particulier qu’il est censé rompre avec les clivages habituels (X développe, Y exploite), il va favoriser (et instituer) ainsi une approche partagée des enjeux, des objectifs et des solutions garantissant une valeur métier au projet.

 

Citez trois notions que vous souhaiteriez apprendre dans un proche avenir pour vous développer en tant que professionnel ?

  • Compléter mes connaissances dans les solutions de Continuous Testing.

En effet les solutions sont en constante évolution et je souhaite régulièrement me mettre à jour sur le sujet.

  • Développer ma capacité de coaching et de formation sur DevOps.

Je suis notamment intéressé par le module  DevOps Test Engineering (DTE) ®.

  • Participer à une communauté autour de DevOps, comme par exemple le DOI ou le DevOps Rex.

 

PRINCE2 Agile

Bernard Gauchier

Consultant expert sur les activités de tests et de qualification, Bernard est également formateur sur les référentiels ISTQB et TMMI. Il intervient sur des programmes de transformation DevOps en mettant en place les procédés et outils de Continuous Testing et en étant impliqué dans la coordination des différents chantiers de transformation et d’accompagnement au changement. Il a récemment complété cette expérience terrain par la certification DevOps Foundation et est en voie de devenir Formateur accrédité.

Suivez Bernard sur Linkedin ou consultez son site internet.

Lire plus
Date: 24/07/2019

DevOps est un ensemble de pratiques dynamiques et en constante évolution qui met l’accent sur la collaboration et la communication entre les développeurs de logiciels et les autres professionnels de l’informatique.

Les personnes impliquées dans le développement, la livraison ou la gestion de produits, logiciels et services ne font pas toutes les mêmes choses mais ont besoin de compétences communes pour pouvoir travailler ensemble dans une équipe DevOps.

Le ‘Rapport 2019 Upskilling: Enterprise DevOps Skills‘ du DOI a identifié les compétences nécessaires suivantes :

  • Automatisation.
  • Processus.
  • Savoirs comportementau (soft skills).

 

Compétences en automatisation

Un professionnel DevOps cherche à réduire le gaspillage et à accélérer le processus de développement logiciel.  Avoir des compétences en automatisation est essentiel pour réussir. Un membre de l’équipe de DevOps doit également avoir une connaissance des outils d’automatisation.

 

Compétences de processus

DevOps est un mouvement culturel, une vraie philosophie, les personnes et les processus passent avant tout. C’est pourquoi l’automatisation n’est importante que si elle est accompagnée de processus de travail. Les professionnels DevOps doivent avoir la capacité de rationaliser les processus pour les rendre efficaces.

Les compétences clés de processus sont les suivantes:

  • Cycle de vie du développement logiciel.
  • Analyse et compréhension du flux de processus.
  • Agile.
  • Expérience des concepts et des méthodes de déploiement pilotés par des tests.
  • Pensée systémique.

devops foundation

Compétences en savoirs comportementaux

DevOps n’est pas juste un logiciel et de l’informatique. DevOps c’est avant tout une interaction forte entre un groupe d’individus (les différents acteurs réactifs de la chaîne de production) faisant partie d’une même équipe. Les individus doivent s’impliquer et être motivés, c’est pourquoi les compétences en savoirs comportementaux sont indispensables.

Les compétences clés sont les suivantes:

  • Collaboration et coopération.
  • Résolution de problème.
  • Compétences relationnelles et interpersonnelles.
  • Partage et transfert de connaissances.
  • Engagement des valeurs personnelles.
  • Flexibilité et adaptabilité.

Le DevOps Leader doit posséder des compétences spécifiques afin d’accompagner ses équipes tout au long de la transformation culturelle DevOps.

Accédez au rapport complet et découvrez les compétences clés des équipes DevOps en 2019.

Source : Rapport officiel du DevOps Institute, “2019 Upskilling: Enterprise DevOps Skills Report”.

Lire plus
Date: 17/07/2019

Le DevOps Leader est un bon leader transformationnel qui accompagne, supporte et guide ses équipes à travers une transformation culturelle. Il se concentre sur la création d’une transformation numérique en appliquant de nouvelles techniques éprouvées par les entreprises. La rentabilité et la productivité de l’organisation dépendent de la capacité de l’équipe à développer des produits.
Le bon Leader DevOps a pour but de d’améliorer cette capacité et accroître les performances.

 

Le rôle du leader DevOps

La principale mission du Leader DevOps est de constituer une équipe et une technologie de pointe. Il / elle est un facilitateur/facilitatrice, un(e) supporter, un(e) leader qui fournit et implémente les bases d’une culture dans laquelle chaque membre de l’équipe apprend et expérimente chaque jour.

Le Leader DevOps est responsable de la mise en oeuvre des pratiques nécessaires en corrélation avec la haute performance. Il s’assure également que la communication et la collaboration soient efficaces entre les membres de l’équipe, toujours dans la poursuite des objectifs de l’organisation.

 

Les activités principales et responsabilités du leader DevOps

Les responsabilités communes du Leader DevOps sont :

  • Superviser et guider toutes les activités des équipes DevOps.
  • Établir des normes culturelles.
  • Promouvoir l’amélioration des compétences professionnelles de l’équipe DevOps et développer les talents en interne.
  • Superviser l’expérimentation de l’équipe de support.
  • Promouvoir, documenter et mettre en œuvre des technologies et des processus qui améliorent la productivité des développeurs.
  • Améliorer la communication / interaction entre les développeurs et les exploitants.
  • Inspirer et motiver.

 

devops foundation

Les compétences et qualités du leader DevOps

Les Leaders Devops possèdent généralement 3 compétences clés:

  • Une communication inspirante :
    C’est la capacité du leader à partager une vision attrayante qui inspire et motive l’équipe DevOps à dépasser les attentes communes. Le leader encourage les équipiers à voir le changement comme une opportunité.

  • La stimulation intellectuelle :
    Le Leader DevOps doit avoir la capacité de mettre au défi l’équipe pour qu’elle se pose de nouvelles questions, conteste les hypothèses, prenne des risques et génère des idées.

  • La reconnaissance personnelle :
    Un bon Leader DevOps se concentre sur les besoins individuels de ses équipiers. Il sait reconnaître les meilleures performances et complimente personnellement les développements et les réalisations de chacun.

 

Les dernières tendances DevOps

Le nombre d’organisations utilisant DevOps augmente parallèlement à la diffusion des cadres de références et bonnes pratiques telles que Agile et ITIL.
Les principales tendances du mouvement culturel DevOps et leur impact sur le métier des professionnels DevOps sont:

Selon le 2019 upskilling: enterprise DevOps Skills Report, les compétences clés d’un Leader DevOps peuvent être identifiées suivant 2 catégories de compétences :

  • Les compétences indispensables: compétences en automatisation et processus;
  • Les compétences utiles: compétences en matière de tests et d’architecture d’entreprise.

La collaboration et la coopération, la résolution de problèmes, les compétences relationnelles, ainsi que le partage et le transfert de connaissances sont les savoirs comportementaux (softs skills) indispensables des professionnels DevOps.

Source: 2019 upskilling: enterprise DevOps Skills Report.

Lire plus
PRINCE2 ITIL v4
Date: 11/07/2019

ITIL et PRINCE2 sont les Bonnes Pratiques les plus reconnues dans leurs domaines respectifs et peuvent sembler incompatibles à première vue.

ITIL est le cadre de référence pour la gestion des services informatiques (ITSM). La gestion des services informatiques fait référence à un ensemble de capacités organisationnelles spécialisées (stratégies, processus, procédures) permettant aux clients de créer de la valeur sous forme de services informatiques.

PRINCE2 est le cadre de référence pour la gestion de projet. – La gestion de projet consiste à appliquer des principes, des outils et des techniques aux activités d’un projet pour atteindre ses objectifs spécifiques.

Contre toutes attentes ITIL et PRINCE2 sont bel et bien compatibles. Plus encore, les deux cadres de références sont absolument complémentaires ! En effet, PRINCE2 peut contribuer à la chaîne de valeur des services grâce à son implication positive dans l’ensemble des 6 activités de la chaîne de valeur des services ITIL.

 

Comment PRINCE2 interagit-il avec les 6 activités de la chaîne de valeur des services ITIL ?

 

1. Planifier
2. Améliorer
3. Engager
4. Concevoir et transformer
5. Obtenir/construire
6. Délivrer et supporter

 

1. Planifier
Le but de l’activité de la planification de la chaîne de valeur est de garantir une vision claire et commune de l’état actuel de la situation et des pistes d’amélioration pour les quatre dimensions ainsi que tous les produits et services de l’organisation.

PRINCE2 peut contribuer à cette activité en soutenant la planification stratégique et tactique avec l’approche de la planification par produit: Les produits à livrer doivent être identifiés avant de décider des activités, des dépendances et des ressources nécessaires à la livraison des produits.


2. Améliorer

Le but de l’activité d’amélioration de la chaîne de valeur est d’assurer l’amélioration continue des produits, des services et des pratiques à travers toutes les activités de la chaîne de valeur et les quatre dimensions de la gestion des services »

Vous devrez peut-être améliorer vos services, définir des priorités parmi plusieurs initiatives vastes et complexes et évaluer la validité de chaque initiative d’amélioration en cours. PRINCE2 peut vous guider à travers la justification continue de l’entreprise (il existe une raison justifiable pour démarrer le projet, qui reste valable tout au long du projet). Ce principe maintient les projets d’amélioration centrés sur l’objectif.


3. Engager

«Le but de l’activité d’engagement de la chaîne de valeur est de fournir une bonne compréhension des besoins des parties prenantes, une transparence, un engagement continu et de générer de bonnes relations avec toutes les parties prenantes»

Le thème de l’organisation dans PRINCE2 aide à définir une structure efficace d’équipe de gestion de projet, avec des rôles et des responsabilités clairs et définis. Une fois que vous avez structuré l’équipe, vous pouvez définir l’approche de la communication visant à impliquer les parties prenantes, l’entreprise, l’utilisateur et le(s) fournisseur(s).

4. Concevoir et transformer
«Le but de l’activité de conception et de transformation de la chaîne de valeur est de garantir que les produits et services répondent continuellement aux attentes des parties prenantes en termes de qualité, de coûts et de délais de livraison»

La conception d’une pratique ou d’un service peut être gérée en tant que projet PRINCE2. PRINCE2 met l’accent sur l’apprentissage par l’expérience. Les leçons tirées de l’expérience peuvent aider à éviter les pièges courants lors par exemple de la conception d’un nouveau service client.


5. Obtenir/construire
«Le but de l’activité obtenir et construire de la chaîne de valeur est de s’assurer que les composants des services sont disponibles quand et où ils sont nécessaires et qu’ils répondent aux spécifications convenues».

“L’obtention de nouvelles ressources ainsi que leur développement et leur intégration sont généralement réalisés sous forme de projet. Diverses techniques de gestion de projet sont applicables à cette activité.”


6. Délivrer et supporter

« Le but de l’activité de livraison et de support de la chaîne de valeur est de s’assurer que les services sont fournis et supportés conformément aux spécifications convenues et aux attentes des parties prenantes »
La conception, la transformation et la livraison aux consommateurs de services internes ou externes pour la gestion opérationnelle doivent être bien planifiées et exécutées pour garantir que les activités courantes ne soient pas compromises.

Les bonnes pratiques en gestion de projet PRINCE2 visent à garantir que le transfert du service pour les besoins de gestion des opérations est bien planifié et exécuté et défini dans l’approche de gestion des bénéfices. Celle-ci définit non seulement comment parvenir au résultat du projet, mais aussi comment les avantages du projet seront atteints, afin que les services ne soiet pas seulement livrés mais répondent également aux exigences et besoins des parties prenantes.

 

Avec une compréhension des deux cadres de référence, ITIL et PRINCE2 offrent ensemble un avantage concurrentiel signifiant à une organisation.

* ITIL Foundation, ITIL 4 Edition

Lire plus
gestion de projet -agile, scrum, itil
Date: 03/07/2019

Issue d’une formation en informatique, Michel a été amené à manager des équipes et des projets à l’international pendant plus de 10 ans. Il est aujourd’hui directeur de programme marketing chez un opérateur télécom et blogueur sur le management projets et le leadership.

 

1. Quelle est votre fonction actuelle ?

Je suis directeur de programme marketing chez un opérateur télécom et blogueur sur le management projets et le leadership.

 

2. Quelles sont vos missions ?

Comme tout directeur de programme, il s’agit avant tout de délivrer les bénéfices attendus par les commanditaires du programmes et les diverses parties prenantes à travers un ensemble de projets connectés. Dans le cas présent, de nouveaux parcours digitaux en après vente qui permettent de faciliter une relation numérique et un partage d’informations de manière plus transparente, plus immédiate et plus simple avec nos clients. Coordination, collaboration, suivi, communication sont bien sûr nécessaires et j’apprécie les approches Agile adoptées sur la plupart de nos projets pour la proximité avec le client et les équipes qu’elles facilitent sinon imposent.

 

3. Comment êtes-vous arrivé à effectuer une carrière en gestion de projet ?

Très naturellement ! Après une formation d’informaticien, j’ai été amené à manager des équipes et des projets à l’international pendant une dizaine d’années. J’ai alors passé une certification en management de projet (du Project Management Institute) qui m’a permis de faire reposer certaines de mes pratiques sur des bases théoriques et méthodes plus éprouvées et de découvrir d’autres facettes du métier de manager de projet. J’ai alors fondé avec plusieurs amis et collègues une association qui est devenue le chapitre France-Sud du PMI(r) aujourd’hui une région du PMI France. J’ai ensuite voulu découvrir d’autres approches comme Prince2 et Scrum, mais aussi ITIL.

 

 

4. Quel est le plus gros problème / changement que vous voyez dans la communauté de gestion de projet en ce moment ?

Les approches Agiles et Hybrides (mêlant le prédictif et l’adaptatif) apportent de réels bénéfices mais laissent à penser à certaines personnes mal informées que le management de projet n’est plus nécessaire et ne serait qu’un ralentisseur administratif des projets. Hors, c’est précisément l’inverse que je constate. Faire de l’Agile sans management de projet structuré revient à faire du prototypage comme nous savons le faire depuis au moins 30 ans en informatique. Cela apporte une valeur certaine mais soit limitée dans le temps soit limitée dans son périmètre d’application et d’usage.

 

5. Citez trois notions que vous souhaiteriez apprendre dans un proche avenir pour vous développer en tant que professionnel ?

  • Développer mes compétences en « Story telling » pour capter plus rapidement l’attention des personnes, équipes comme clients, et les embarquer vers une vision inspirante de l’avenir que nous pouvons créer ensemble.
  • Prendre du temps pour mieux comprendre ce que l’Intelligence Artificielle va pouvoir apporter au métier de manager de projet. Je soupçonne que ce sera significatif mais encore peu mature.
  • Développer mes compétences sur les outils audio et vidéos car la communication du futur sera celle du passé, faite d’images et de sons plus que de textes écrits.

 

Michel Operto

Issue d’une formation en informatique, Michel a été amené à manager des équipes et des projets à l’international pendant plus de 10 ans. Il est aujourd’hui directeur de programme marketing chez un opérateur télécom et blogueur sur le management projets et le leadership. Il a fondé avec plusieurs amis et collègues une association qui est devenue le chapitre France-Sud du PMI® et est certifié PMP, PRINCE2 et ITIL.

Blog : DantotsuPM.com – le meilleur du management de projet

Suivez Michel sur LinkedInViadeoTwitterPinterest

Lire plus
Date: 26/06/2019

Dans le contexte d’un projet PRINCE2, le chef de projet est imputable devant le comité de pilotage et, en définitive, devant l’exécutif et il détient l’autorité pour gérer le projet au quotidien dans les contraintes convenues par ces derniers.

La responsabilité principale du chef de projet consiste à s’assurer que le projet développe les produits requis en respectant les tolérances spécifiées en matière de durée, de coûts, de qualité, de périmètre, de bénéfices et de risque.

Selon PRINCE2, le chef de projet, en plus de s’assurer que le projet développe les produits requis, est également responsable de s’assurer que le projet génère un résultat capable de réaliser les bénéfices définis dans le document clé de PRINCE2 : le cas d’affaire (qui justifie la viabilité du projet).


Le rôle du chef de projet dans un contexte PRINCE2

L’ activité principale du chef de projet consiste à planifier. Il est responsable de la planification de la séquence des activités permettant de réaliser le ou les produits définis. En planifiant ces séquences, le chef de projet PRINCE2 peut gérer et garder le contrôle du projet.

Le chef de projet est généralement amené à déléguer une partie ou la totalité des tâches aux membres de l’équipe de projet.

Nous vivons dans un monde en mutation rapide, dans lequel le changement est la seule constante. Le chef de projet a besoin du soutien et de la participation de membres spécialisés dans le contexte projet.

Après avoir délégué certaines activités, le chef de projet doit s’assurer que le projet se déroule “conformément au plan”, même si ce n’est pas toujours le cas. Il incombe donc au chef de projet de surveiller l’évolution du projet par rapport au plan.

Il est de sa responsabilité d’intervenir et d’exécuter un contrôle lorsque les choses ne se déroulent pas conformément au plan et d’identifier une occasion d’accélérer les séquences du projet ou de réduire les coûts.

Le chef de projet doit donc Planifier, Déléguer, Surveiller et Contrôler tout au long du projet afin d’être en possession des bonnes informations au bon moment et être capable de prendre des actions correctives ou d’exécuter des mesures en vue d’améliorer les performances (re-planification).


Les activités principales du chef de projet dans un contexte PRINCE2

Les responsabilités d’un chef de projet peuvent varier d’un projet à l’autre. Le chef de projet peut également jouer le rôle de chef d’équipe, par exemple, si ce rôle n’est pas confié à d’autres personnes.

Les principales responsabilités du chef de projet sont les suivantes (voir la liste complète à l’Annexe C5.1 du manuel officiel) :

    • Préparer les produits de management référencés suivants, conjointement avec tous les rôles d’assurance projet, et s’accorder à leur propos avec le comité de pilotage de projet:
      • Exposé du projet
      • Approche de gestion des bénéfices
      • DIP
      • Plan de séquence/d’exception
      • Lots de travaux
    • Préparer les rapports suivants :
      • Rapports de progression
      • Rapports d’incidences
      • Rapports de fin de séquence
      • Rapports d’exception
      • Rapports de fin de projet
    • Conserver les enregistrements suivants :
      • Registre des incidences
      • Registre des risques
      • Journal de projet
      • Journal des retours d’expérience
    • Adapter la méthode PRINCE2
    • Se mettre en relation avec la direction d’entreprise et les fournisseurs externes
    • Mener et motiver l’équipe de management de projet
    • Gérer les flux d’informations
    • Gérer la production des produits requis
    • Mettre en place et gérer les processus et contrôles du projet
    • Autoriser les lots de travaux
    • Conseiller le comité de pilotage de projet sur les éventuelles déviations par rapport aux plans

Vous avez besoin d’acquérir les principes de base?
Formation PRINCE2 foundation

Les compétences et qualités d’un chef de projet PRINCE2

Le type de compétences requises en gestion de projet varient en fonction du type d’entreprise. Des facteurs tels que le secteur d’activité, la taille de l’entreprise, la maturité de l’organisation et la culture d’entreprise  peuvent affecter la gestion du projet et solliciter des compétences spécifiques. Cependant, le rôle de chef de projet nécessite certaines compétences essentielles standard, notamment des compétences techniques et managériales.

Selon PRINCE2, le chef de projet doit être capable d’équilibrer les différents aspects du rôle de chef de projet pour un projet particulier

Les compétences techniques d’un chef de projet comprennent :

    • La planification
      • Grâce à ses capacités organisationnelles, le chef de projet peut formuler une vision stratégique pour atteindre les objectifs, afin de réfléchir à la manière de mener à bien un projet avant d’essayer de le commencer.
    • La gestion du temps
      • L’aptitude du chef de projet à gérer le temps lui permet d’organiser, de planifier et de répartir le temps entre les activités spécifiques.
    • La gestion des personnes
      • Le chef de projet doit chercher à optimiser l’efficience des  ressources humaines en gérant le développement des personnes, leurs activités et leur performance.
    • La résolution des problèmes
      • Le chef  de projet doit être capable de comprendre le processus des problèmes sous-jacents d’un problème pour trouver la solution optimale.
    • L’attention aux détails
      • L’attention portée aux détails permet au chef de projet de manipuler avec exactitude des petites pièces de données lors de l’exécution d’une tâche.
    • La communication
      • Le chef de projet doit assurer la communication avec les fournisseurs internes et externes, diriger et motiver l’équipe de gestion de projet. Les chefs de projet, dotés de bonnes compétences en communication verbale, non verbale et écrite, facilitent  le partage d’informations entre les personnes au sein d’une équipe de gestion de projet.
    • La négociation
      • La négociation est une compétence essentielle du chef de projet pour régler les différends. L’aptitude à négocier permet d’éviter les conflits et vise à obtenir le meilleur résultat possible pour le projet.
    • La gestion des conflits
      • Cette compétence peut être considérée comme le résumé d’une communication efficace, la capacité de résoudre les problèmes et de bonnes aptitudes à la négociation, qui permettent de régler les différends de manière rationnelle, équilibrée et efficace.

* source Réussir le Management de Projet avec PRINCE2®

Déjà certifié PMP & IPMA?
Formation PRINCE2 practitioner

Lire plus

Evénements

Découvrez nos évènements gratuits

Nous avons aidé des milliers de professionnels à monter en compétence. Nous pouvons Vous aider également.

Inscrivez-vous à notre newsletter et choisissez les contenus que vous souhaitez recevoir: Gestion de projets, programmes, portefeuille ou Gouvernance IT ou bien les deux catégories. Vous recevrez 1 fois par mois des articles, études de cas, invitations à nos conférences, webinars et nos offres spéciales. Pas de spam. Juste des conseils utiles et professionnels.

Restez connecté à la communauté
Suivez-nous sur Linkedin e Twitter

Actualité

Lire les dernières news

Evénements

Voir les prochains évènements